Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Une collectivité engagée pour l’environnement

Une collectivité engagée pour l’environnement

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, le service environnement de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch s’est engagé au côté de l’ADEME en août 2011 dans un programme local de prévention des déchets. 

Après presque deux ans d’existence, les résultats sont indéniables : entre 2011 et 2012, les ordures ménagères ont baissé de 6,1 % et les déchets de la collecte sélective de 8%. Peu de collectivités à ce jour se sont lancées dans un programme local de prévention des déchets. Pour la communauté d’agglomération, le choix semblait évident. Les objectifs sont multiples :

  • diminuer de 7% par habitant la production d’ordures ménagères d’ici 2015
  • augmenter le taux de recyclage des déchets ménagers et assimilés de 35% d’ici 2012 et 45% d’ici 2015
  • réduire de 15% l’enfouissement ou l’incinération.

Avec le soutien financier et technique de l’ADEME,  l’équipe du projet PLP (un chargé de mission prévention des déchets et trois ambassadeurs tri et prévention) a identifié différents axes à développer pour remplir les objectifs :

1 - Compostage :

Le compostage a été l’un des premiers outils privilégiés. En effet, c’est une démarche jugée efficace du fait de ses 100 Kg de déchets potentiellement évités par an et par habitant.  Plusieurs actions de sensibilisations ont été entreprises. Au niveau du compostage domestique, une campagne de promotion des composteurs a été développée, aussi bien sur le site internet que par le biais de bulletins municipaux. 122 composteurs ont ainsi été vendus en 2012 contre 31 en 2011, soit une augmentation de près de 300%. Par ailleurs, les habitants ayant acheté un composteur avaient l’opportunité de suivre une formation pour bien composter. Cette formation, proposée sur la base du volontariat, a été suivie par un acheteur sur trois. Enfin, afin de promouvoir la pratique du compostage auprès du public, un réseau de guides composteurs a été créé. Habilités par la collectivité, les huit habitants bénévoles participent à diverses manifestations sur la thématique environnementale mais mettent aussi en place des actions de proximité pour promouvoir le compostage.

En 2011 la communauté d’agglomération a inauguré des jardins familiaux, parcelles de terre permettant aux familles de cultiver fruits et légumes. Par la suite, des jardins partagés, jardin cultivé par l’ensemble des habitants d’un quartier, ont vu le jour à Uckange. Dans ces deux projets, des composteurs ont été mis à disposition de la population pour favoriser le recyclage des déchets alimentaires.

2 - Éco-responsabilité

Pour le service environnement, il est primordial de mieux consommer. Cela passe par un tri de ses achats, en privilégiant les produits pauvres en emballage ou réutilisables. Cela se traduit par exemple par l’achat d’éco-recharge ou la consommation de l’eau du robinet. Par l’attention portée aux produits achetés, chaque habitant pourrait potentiellement éviter la production de 30 Kg de déchets par an.

Dans les faits, la communauté d’agglomération a d’ores et déjà créé deux animations qu’elle propose lors des manifestions environnementales :

  • le panier mini/maxi déchets qui démontre le coût et la quantité de déchets produits par le suremballage pour des produits de même nature ;
  • la promotion de l’eau du robinet au travers d’un test à l’aveugle de trois eaux différentes.

3 - Stop pub

Chaque foyer reçoit chaque année dans sa boîte aux lettres 50 Kg de publicité. Très souvent, ces publicités ne sont pas consultées et partent directement au recyclage. Afin d’éviter la production de déchets, la communauté d’agglomération propose d’afficher un autocollant « stop pub  » sur la boîte aux lettres. 3 200 foyers ont déjà adopté cette mesure très efficace, soit un taux d’équipement de 12%.

4 - Couches lavables

Grâce à sa compétence petite enfance, la communauté d’agglomération a ouvert en octobre 2012 son premier multi-accueil communautaire, Les Petits Patapons à Nilvange. Il a été choisi comme structure pilote sur le territoire pour lancer un nouveau projet : l’utilisation de couches lavables. Outre les bénéfices pour les enfants, les couches lavables permettent sur le plan environnemental de diminuer le volume de déchets et donc l’impact sur l’environnement. Ce serait ainsi près de 1 000 tonnes de déchets en moins chaque année soit 5% du gisement des ordures ménagères.

5 - Sensibilisation du jeune public

Afin d’inculquer dès l’enfance les bons gestes de prévention des déchets, les ambassadeurs du tri vont à la rencontre des élèves, essentiellement dans les différentes écoles primaires de la vallée. Ainsi, en 2012, 1 124 élèves issus de sept établissements (Uckange, Nilvange, Serémange-Erzange, Fameck et Algrange) ont pu bénéficier des conseils des agents de la communauté d’agglomération. Des projets ont également été mis en place : le goûter 0 déchets, qui consiste à ramener un jour par semaine un goûter ne produisant aucun déchets, et le compostage.

Malgré les progrès déjà constatés, le service environnement reste mobilisé pour la prévention des déchets et explore de nouvelles pistes pour les années à venir. C’est ainsi par exemple qu’une opération pilote a été lancée pour le compostage autonome en restauration collective. Devant le gaspillage alimentaire au sein des établissements scolaires, la communauté d’agglomération, avec l’aide d’un bureau d’études, analyse les différentes solutions de prévention, de tri et de compostage autonome en milieu scolaire. De plus, suite au succès rencontré par les jardins partagés d’Uckange, la communauté d’agglomération a choisi d’inaugurer en août 2013 un projet innovant : le mise en place d’un composteur collectif pour deux immeubles de la rue Jean Moulin.

La prévention passe aussi par une exemplarité des agents sur la question environnementale.Tous ont été sensibilisés aux actions de tri consistant à limiter les impressions, à utiliser un ecocup plutôt qu’un gobelet jetable ou encore à comprendre ses erreurs de tri signaler à l’aide d’un papier. Un équipement adéquat a été mis à disposition des agents (par exemple des seaux pour les biodéchets ou encore des points de collecte de tri). La prévention des déchets en interne passe également par la constitution d’un jardin pédagogique à l’Hôtel de Communauté. Réalisé en partenariats avec Les Incroyables Comestibles, le jardin permet de récolter des herbes aromatiques et quelques légumes, distribués aux agents demandeurs.

L’ensemble de ces initiatives sauront à terme réduire l’importance des 40 300 tonnes de déchets produits chaque année par les habitants mais aussi par les agents.