Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Des vitrines virtuelles pour des besoins réels

Des vitrines virtuelles pour des besoins réels

le 30 octobre 2013

Dans le cadre de son schéma de développement commercial, la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, accompagnée de la Fédération des Artisans et des Commerçants du Val de Fensch, Cap Fensch et de la ville de Hayange, a inauguré la première vitrine virtuelle, situé au 13a rue Foch à Hayange, le vendredi 25 octobre à 11h. 

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des partenaires, à savoir : Michel Liebgott, député et les représentants de la Chambre de Commerces et d’Industrie et de Services de la Moselle et de la Chambre de métiers et de l’artisanat.

Cette première vitrine virtuelle, qui occupe la devanture de l’ancienne boutique Betty Couture, comporte un film adhésif qui recrée l’ambiance d’une épicerie bio.

Cette action, qui consiste à valoriser les locaux commerciaux vacants en simulant l’enseigne et l’activité d’un futur magasin, répond à plusieurs objectifs : 

  • redynamiser les centres villes du territoire et les rendre propices à l’installation de nouveaux commerces
  • réduire le temps de vacances des locaux commerciaux
  • identifier les activités commerciales déficitaires sur le territoire.

Ce concept de vitrine virtuelle a déjà fait ses preuves à l’étranger, au Royaume Uni et en Belgique notamment, où le délai de vacance des locaux commerciaux a considérablement diminué.

Cette action, organisée en partenariat avec la Fédération des Commerçants et des Artisans Cap Fensch, est financée par la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, avec le concours de l’Etat (FISAC). En 2014, une vingtaine de vitrines virtuelles vont être installées dans toutes les communes du Val de Fensch.
Le délai de relocation et le nombre de nouvelles activités seront des indicateurs importants pour en mesurer l’efficacité.

L’inauguration de la vitrine virtuelle s’est poursuivie par la visite de 4 commerces qui ont également bénéficié du FISAC dans le cadre de leur rénovation.