Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Aide au loyer pour entreprise naissante

Aide au loyer pour entreprise naissante

Le jeudi 4 décembre 2014, Michel Liebgott, Député-maire de Fameck et Président de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, a signé les premières conventions d’aide au loyer entre la CAVF et les entreprises hébergées à la Pépinière Synergie de Florange.

Pour les jeunes entreprises, le loyer représente une charge de trésorerie importante, de l’argent qui ne peut donc pas être utilisé pour accroître l’activité concrète de l’entreprise et favoriser son développement. Consciente de cette problématique, la CAVF a souhaité apporter son aide aux entreprises naissantes hébergées au sein de la pépinière Synergie par le biais d’une convention d’aide au loyer. Ce dispositif prévoit une participation de la collectivité au loyer des jeunes entrepreneurs à hauteur de 50 % la première année et de 25 % la deuxième année. La CAVF fait ainsi le choix de renforcer l’attractivité de son territoire auprès des nouveaux talents et d’accompagner celles et ceux qui portent de nouveaux projets, générateurs des emplois de demain.

Miche Liebgott,  Député-maire de Fameck et Président de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, souligne : « Le Val de Fensch est loin d’être un territoire apocalyptique. Nous avons des compétences nombreuses et nous savons faire des choses extraordinaires. Alors accompagner les chefs d’entreprises, c’est aussi notre rôle de partenaire public. »

Preuve du dynamisme du territoire, Synergie a présenté cinq nouvelles entreprises hébergées actuellement dans ses locaux :

  • Altea sécurité : Surveillance et gardiennage,
  • ASAP : Construction d'extension en structure bois,
  • Distri ECF/ESCAL Concept : Achat, vente de bois, matériaux de construction et autres produits divers non réglementés – solutions de rénovation d’escaliers
  • Relaxo'pro : Gestion du stress en entreprise grâce notamment à des massages assis.
  • Stimul'activ : Création d’applications de stimulation cognitives dans le cas de maladies dégénératives (Alzheimer, troubles bipolaires) et création d’objets connectés pour le suivi quotidien des malades.